News

On leur dit aurevoir – Episode 2

Eleve Horseman Science

Le mois dernier nous vous avons annoncé la fin de formation de deux de nos élèves Horseman Science, et Marina vous a parlé de son histoire et de l’année qu’elle a vécu à nos côtés.

Aujourd’hui, c’est au tour de Laure Fanjaud. Elle vous raconte son année de formation avec son beau Blueberry.

« Après un long parcours de cavalière de CSO, je me suis rendu compte que je ne comprenais plus l’équitation classique. Je ne trouvais plus aucun fil conducteur dans ma progression et surtout aucune solution à mes problèmes avec ma jument. A tel point que j’ai fini par arrêter de monter à cheval.

En 2017, j’ai acheté un nouveau cheval qui m’a permis de redécouvrir l’amour de l’animal plus que de la performance. Après ma désastreuse expérience avec ma première jument, je voulais faire les choses bien et dans le bon ordre. C’est ainsi que je me suis tournée vers l’équitation éthologique. J’ai d’abord pris des cours avec une enseignante d’équitation éthologique dans le sud de la France qui m’a parlé du cursus Horseman Science d’Andy Booth. C’est ainsi que j’ai candidaté pour sa formation longue durée que j’ai commencé en Mars 2018. J’ai fait cette formation avec Blueberry, mon jeune selle Français au passé un peu difficile : monter avec la peur de son cavalier.

J’ai vécu ma formation comme étant le début d’une nouvelle vie aussi bien équestre et professionnelle que personnelle. En plus de m’avoir apportée des connaissances incroyables sur le cheval, la formation Horseman Science a été une véritable école de la vie pour moi.

J’ai appris la rigueur, le professionnalisme mais surtout des valeurs extraordinaires telles que l’humilité envers le cheval, la tolérance et l’écoute. Des valeurs que j’applique désormais dans ma vie personnelle.

Les moments forts de cette formation ont été nombreux. Au long de l’année on a des déclics, des phrases phares d’Andy que l’on ne comprenait pas jusque-là mais qui, tout à coup prennent sens lors d’une séance avec son cheval. Évidemment les moments les plus marquants restent la première fois en cordelette ou encore la première liberté dans la carrière.

Le séminaire a également été une expérience magnifique où je me suis sentie appartenir à une famille, des personnes qui vibrent pour les mêmes choses, la même passion.

Depuis la fin de ma formation je continue à travailler mes chevaux dans ce sens en ajoutant progressivement la partie plus sportive car j’ai pour objectif de reprendre les concours de CSO et de complet avec mes chevaux. Je travaille également d’autres chevaux qui m’apprennent énormément et j’essaye de transmettre ce que j’ai appris au mieux à mon entourage. Je souhaite continuer à me former auprès de professionnels d’équitation éthologique jusqu’en Août puis j’intégrerai la formation BPjeps Equitation pour pouvoir devenir officiellement enseignante